1. Un nouveau titre de Georges Jean-Charles :

Jacques Stéphen Alexis :
Romancier d’avant-garde de Compère Général Soleil

2. Yon nouvo koleksyon powèm pa Patrick Sylvain :

Masuife

(Défilez vers le bas pour lire les deux présentations / Glise desanm piba pou w ka li toude prezantasyon yo)

La couverture de Jacques Stéphen Alexis: Romancier d’avant-garde de Compère Général Soleil.
T

rilingual Press se félicite d’annoncer la parution de Jacques Stéphen Alexis : Romancier d’avant-garde de Compère Général Soleil, du professeur Georges Jean-Charles [ISBN: 978-1-936431-09-0]. Préface de Franck Laraque. Ce livre est une analyse en profondeur du roman autant qu’un profil général du grand écrivain.

Jacques Stéphen Alexis est une praxis faite légende dans l’histoire littéraire haïtienne. Jamais une œuvre intellectuelle a-t-elle tant imité la réalité empirique, ou vice versa. En effet, l’auteur partage à la fois la prise de conscience politique, la militance irradiante, les déboires et la fin tragique des héros de son roman comme une sorte de prémonition auto-réalisée. C’est presqu’une épopée.

En 1946, on le voit en compagnie de René Depestre, Gérald Bloncourt, Théo Baker et d’autres pour déclencher, à travers sa militance dans la revue La Ruche, ce qu’on a erronément appelé la « Révolution de 1946 » mais qui a tout de même fait foutre le camp le régime inique de Élie Lescot. Il a prévu la montée du fascisme duvaliériste et son embrassade par les grands dons, mais la solution qu’il propose—la révolution humaniste et socialiste—, n’était pas prête à être adoptée en Haïti. Le régime du tyran Papa Doc, qu’il a essayé de combattre à l’intérieur, finalement le pousse à l’exil en 1960.

Le quatrième de couverture de Jacques Stéphen Alexis: Romancier d’avant-garde de Compère Général Soleil.

Jacques Stéphen Alexis retourne en Haïti en avril 1961 après un court séjour en France, en Europe de l’Est, en Chine, en Union Soviétique (où il a participé dans la réunion des 81 Partis communistes), et à Cuba, cherchant de l’aide pour combattre la dictature de plus en plus répressive de Papa Doc et instaurer en Haïti un gouvernement révolutionnaire socialiste. Il est capturé au Môle Saint-Nicolas et lâchement assassiné par les Tonton-macoutes.

Prof. Georges Jean-Charles a non seulement réanimé pour la mémoire l’épopée alexienne, il a surtout mis sous la loupe de la critique marxiste à la fois le « narratif » de Compère Général Soleil, la complexité des situations de lutte et les déterminismes sociaux qui font mouvoir les personnages.

L’ouvrage a une grande valeur pédagogique, Franck Laraque, professeur émérite de l’Université New York City, a relevé dans sa postface que Jacques Stéphen Alexis se refuse tout compromis avec Duvalier, et il a montré les similarités et différences existant entre le couple alexien Hilarion-Claire-Heureuse et le couple roumanien Manuel-Annaïse. L’amour authentique qui existe entre eux est basé sur la solidarité et « change fondamentalement le concept du rôle de la femme qui devient une compagne à part égale dans la lutte pour l’éradication des conditions inhumaines. Elle ne peut plus être réduite à un vagin au service du pénis ». Il cite Georges Jean-Charles qui a écrit : « L’idéal pour Alexis est que, au lieu de se complaire uniquement dans des batailles contre le dit sexe fort, la femme accompagne son homme à chaque konbit, “à chaque fois qu’il y a quelque chose qui se fait” ».

Prof. Jean-Charles nous montre comment dans son premier roman, Alexis, romancier et romancier-historien, analyse les mœurs proprement dites, mais aussi, comme l’étale une annonce du Comité des Amis d’Alexis, il donne un éclairage sur les problématiques suivantes :

Jacques Stéphen Alexis : Romancier de Compère Général Soleil est un livre qui restitue Jak Solèy et ce grand roman, d’une écriture limpide et riche, dans leur contexte historique et renouvelle pour les générations futures l’inépuisable enseignement qu’il contient. La vie continue avec sa part de rêve et d’espoir, malgré l’action oppressive des gouverneurs de la sécheresse...

Cet ouvrage est le premier volume d’une trilogie critique par Georges Jean-Charles qui comprendra deux autres grandes œuvres d’Alexis, Les Arbres musiciens, et l’Espace d’un cillement.

—Tontongi, mars 2013

L’ouvrage peut être obtenu sur le site de Trilingual Press, sur l’Amazon.com ou chez le Comité des Amis d’Alexis aux adresses suivantes :

Julien Jumelle, président du Comité des Amis d’Alexis:
4103 Avenue P, Brooklyn, New York, 11234
Tel. (917) 371-8004.
E-mail: jeklere@aol.com

Carlo Moïse, co-président du Comité des Amis d’Alexis:
10100 Avenue Bois de Boulogne, Appartement 205, Montréal, PQ K4N1K7, Canada
Tél. (514) 336-2565
E-mail: tatiedith@yahoo.ca

Georges Jean-Charles, l’auteur
6914 De Costa Avenue, Arverne, Queens (F.R.), N.Y. 11692
Tél. (718) 318-5804.
E-mail: georgesjeancharl@aol.com

Chesnel Phanord :
(786) 657-2122

Bonhomme, Martial, membre du Comité des Amis d’Alexis:
739 East Curtis Street, Linden, New Jersey 07036
(973) 388-1206 / (212) 801-2163
E-mail: filrazwa@hotmail.com


Chapo ba pou Masuife

La couverture de Masuife.
T

rilingual Press (Près Trileng) pran plezi pou l anonse sòti nouvo liv Patrick Sylvain an, Masuife, yon koleksyon powèm an sèt vwa ekri nan lang ayisyen [ISBN: 978-1-936431-03-8].

Otè koumanse ekri e pibliye an kreyòl ayisyen depi lè li te ti jènjan nan lise Rindge and Latin nan Kanmbridj, Masachisèt. An 1992 li pibliye koleksyon powèm Mazakwa, epi an 1994, Zansèt, yon seri liv ki se bèl chelèn literè e ki kontinye yon temerite pou ekri e sòti zèv ekri inikman an lang ayisyen oubyen an tradiksyon ayisyen nan yon milye frankolonize (selon bèl ti mo Idi a).

Sylvain se otè tou, Lanmou, Anvi, Pédans, yon zèv bileng (angle-ayisyen), pibliye an 2005 kote li libere emosyon l sou santiman sa yo ; li pale tou ladann sou memwa, li rann yon omaj patikilye bay koup Marcelle ak Paul Laraque « Nou reveye ak menm rèv la. Yon Ayiti miyò / Mamour, nou deplase lombraj, nou anbrase zetwal ». Li dedye tou ladann yon powèm pou Edwidge Danticat ak mari li Fedo. Danticat retounen koutwazi a nan yon bèl apresyasyon nan fen liv la kote li di pwezi Sylvain : « Se yon pwezi orijinèl ki an menm tan konnen orijin li. Si m’ pa te konn pale ak li an Kreyòl, mwen ta anvi aprann li, pou m’ ka li Patrick Sylvain.»

Le quatrième de couverture de Masuife.

Efektivman, nouvo koleksyon sila a ekri an sèt diferan vwa oubyen enspirasyon, otè a devlope yon langaj espesyal, yon langaj Erol josue rele « langaj daki, langaj adjanoumelezo, langaj sansi sanse », kote otè a lese l enspire pa lespri zansèt yo nan yon vizyon pwofon.

Men sa Lunine Pierre-Jerôme, yon espesyalis sou edikasyon, di nan prefas la : « Sèt Vwa anba peristil plim frè m Asogwe Patrick Sylvain k’ap trase vèvè pandan l’ap pale langaj, l’ap rele Legba Granchimen louvri baryè pou li ka simaye lapawòl, pou li ka jete dlo lakonesans sou fòm pwezi li batize sou non “Masuife”. Masuife pale langag lanvè-landwat nan 49 pwezi ki jwenn sous yo nan bokovi Ife, antre nan lavil Okan, pase Souvnans, pou l rive nan demanbre l’ ak goubasa l’ nan men l’.» Li remake : « Anfèt, chak fwa yon otè deside kouche lang Kreyòl Ayisyen an sou papye, li chwazi dekonstonbre mit ki vle fè kwè Kreyòl Ayisyen an se tèt kanna li paka monte tab. (...) Otè a deklare pwenn fè pa mò rèd! Kreyòl Ayisyen p’ap fè desantyèm lang ki sou wout disparèt yo, ni li paka mouri menm jan ak Aasax nan Tanzani. Kreyòl Ayisyen an soti nan aziboutou, fòk li kontinye chimen l’ pandan entèlektyèl Ayisyen ap fè piwèt pou met yon Akademi Kreyòl Ayisyen sou pye. Masuife gen nan kwi l’ nan sèt vwa pou tout moun ni sak save ni sak pa twò konn lafèy, toulede.»

Vizyon kosmik ou non, powèm nan Masuife yo montre matirite yon powèt akonpli ki vle kreye nan lang ayisyen an yon langaj powetik ki twouble w e rejwi w an menm tan.

—Tontongi

Ou ka kòmande liv la sou sit adrès sa yo :

Trilingual Press

Amazon.com

Oubyen direkteman ka otè a :
Patrick Sylvain sylvaipa@hotmail.com
Tel. 617-359-3967;

M&S Beauty Supply
383 Somerville Avenue, Somerville MA 02143
(617) 776-5829

Reference: www.tanbou.com; Trilingual Press: www.tanbou.com/trilingualpress